fbpx

Mes émotions: une puissance d’action?

émotions et mouvement

Pourquoi considère-t-on souvent que les émotions peuvent nous empêcher de passer à l’action ? 

Il faudrait suivre notre logique et non pas nos émotions

Nos émotions, une vrai puissance d’action?

Dans notre société, on considère bien souvent dans notre vie professionnelle comme dans notre vie personnelle qu’il faut toujours agir par logique et faire des choix raisonnables et rationnels.

Notre intelligence émotionnelle est quant à elle mise de côté au profit de cette raison immuable, fruit d’une longue tradition. 

En effet, Platon dans la Grèce Antique affirmait déjà que l’émotion était un élément perturbateur de la raison. Kant quant-à-lui voyait les émotions comme une maladie de l’âme. Cet héritage a eu une influence conséquente sur notre manière de penser les émotions. 

On le perçoit de manière très claire dans le monde de l’entreprise. Les émotions sont mises de côté,  appréhendées comme éléments polluant notre réflexion. Elles perturbent notre cadre de référence professionnelle. 

On perçoit davantage les émotions de cette façon plutôt que comme une force motrice nous poussant à agir. 

L’émotionnel serait à laisser au placard malgré le stress et la pression subie par certains salariés. Le déni de nos émotions, la recherche absolue d’efficacité perpétuelle est précisément ce qui peut mener tout droit au burn-out.

Le burn out: lorsque les émotions nous empêchent de passer à l’action

Qu’est-ce que le burn-out?

C’est avancer en étant déconnecté de soi-même, aveuglé, totalement immergé dans une réalité où tout est en pilotage automatique. On ferme les yeux sur les signaux d’alerte émotionnelle qui nous poussent à agir voire même réagir. 

Avancer en niant ses émotions, c’est nier une part essentielle de ce que l’on est. C’est aussi prendre le risque que le vase déborde. Lorsque la coupe est pleine, que les émotions deviennent profondes et que la fatigue s’accumule. 

Différents signaux tentent de nous alerter: fatigue récurrente, sautes d’humeurs…Ils peuvent être d’ordre physiques ou psychiques (somatisation des émotions). Mais on refuse souvent de les voir…

C’est à ce moment précis que le risque de burn out est le plus élevé. Se produit en effet un point de non retour. Nous ne pouvons plus refouler les émotions accumulées. Elles finissent par s’exprimer sans filtres. Il n’est plus possible de maintenir ce personnage que l’on maintenait jusqu’à présent, il s’écroule.

Plutôt que de viser l’efficacité à tout prix, il est nécessaire donc de reconsidérer les ressources que l’on utilise pour parvenir à un résultat. A ce titre, on distinguera donc la notion d’efficience de celle de l’efficacité.

Mais quelle est la différence entre efficience et efficacité ? 

  • L’Efficacité, c’est la volonté d’atteindre un résultat peu importe les moyens utilisés
  • L’Efficience, c’est de réaliser un résultat en ayant optimisé les ressources possibles, qu’elles soient humaines, financières, matérielles et même énergétiques

L’idée est donc d’avancer avec moi et mes émotions et non pas contre moi-même. Je peux être efficient tout en accueillant mes émotions.

Ces deux actions: accueillir mes émotions et passer à l’action vont bien dans la même direction.

C’est lorsque je n’accepte pas de voir mes émotions ou que je les bloque que je peux être entravé dans ma capacité d’action.

Comment mes émotions peuvent me permettre de passer à l’action ? 

S’émouvoir, c’est par essence, passer à l’action  

Le terme “e” “muovere” signifie étymologiquement le fait de “mettre en mouvement”. Elle inclut d’ailleurs une dimension somatique. Lorsque l’on exprime une émotion, il s’agit de quelque chose qui nous traverse avec des signes extérieurs (sueur, palpitations pour du stress par exemple)

Par définition, les émotions sont les acteurs principaux de nos changements individuels. Elles nous accompagnent dans la gestion de nos transitions. Lorsque je vis le deuil d’un de mes proches, mon émotion (la tristesse) m’aide à laisser partir la personne disparue pour m’autoriser à aller de l’avant.

Mes émotions me permettent de m’adapter à des évènements extérieurs. Par exemple, si une voiture me fonce dessus pour m’écraser, je ressentirais du stress (et heureusement! ). Je réagirais avant même que mon système de pensée ai pu prendre une décision (d’après les travaux du neurologue Joseph LeDoux). C’est notamment grâce à ce petit organe qu’est l’amygdale. Le système qui gouverne les émotions peut agir donc indépendamment du néocortex.

Mes émotions sont donc une information immédiate qui va pouvoir orienter mon action.

Mes émotions guident mon action

Mes émotions m’aident à comprendre ce qui m’anime réellement. Elles constituent une boussole qui guide mes pas et mes actions. La question principale est de savoir quel type d’émotion je choisis d’écouter: mes peurs ou mes désirs. La peur est négation de ce que l’on est et de ce que l’on aspire à être. La peur nous maintient dans un état de survie.

A partir du moment où l’on sort d’un état de stress ou de peur, on s’offre la possibilité de lâcher prise. On laisser les choses venir à soi et on accueille pleinement nos émotions. 

Sur la question des émotions, les enfants ont beaucoup à nous apprendre. Dans une dynamique d’épanouissement, les enfants s’autorisent à rêver, à oser vivre pleinement ce qu’ils ressentent. Ils se lancent dans de nouvelles aventures sans se soucier de la peur du lendemain. 

En sortant de la peur, je retrouve la conscience de ce qui me fait réellement vibrer. Je redeviens capable d’identifier ce qui me procure de la satisfaction et ce qui ne m’en procure pas. En somme, je me reconnecte à moi-même.

Avancer avec soi et non contre soi 

Avancer avec mes émotions c’est saisir une opportunité. Celle de poursuivre mon chemin en étant connecté à moi-même. Celle d’avancer en étant conscient de ce que je suis et de ce que je ressens.

Avancer avec soi cela signifie aussi se respecter profondément. Respecter mon rythme et de manière plus intime, respecter mes émotions

👉👉 Envie d’en discuter ensemble lors d’un premier échange offert? Je vous propose de réserver votre premier rendez-vous sur le lien suivant: https://calendly.com/laura-ballo-coaching/session-exploratoire-30-minutes-offertes

Cliquez ici pour retourner à la page d’accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.