fbpx
Leadership : 3 clés essentielles pour l’améliorer

Le leadership est un art qui s’apprend!

Il y a quelques années, lorsque je m’exprimais en public, je me mettais à trembler. Mon coeur palpitait dans tous les sens… Bref c’était une cata! Alors qu’aujourd’hui je me sens 100 fois plus à l’aise.

Le leader est souvent perçu comme un être doté d’un charisme et d’une aptitude naturelle. En réalité, c’est aussi beaucoup de techniques et d’entrainements. Allez, on vous dis tout !

Dans cet article je vous propose de trouver quelques clés pour améliorer de manière concrète votre leadership ! 

homme en train de réajuster son costard

Comment définir un leader? 🎤

Il faut commencer par bien distinguer ces différentes définitions. En effet, le leader en effet emporte l’adhésion volontaire de ses collaborateurs. Ainsi, il est celui qui incarne un message et défend une vision . 

Le leader est stable sur ses appuis et ne craint pas de voir ses collaborateurs progresser et grandir. Il les aide à se développer en les responsabilisant et en respectant leur libre arbitre.

En clair, un meneur se met au service des autres sans pour autant s’oublier lui même dans ce processus. De ce fait, son assertivité lui valent la reconnaissance et la considération de ses pairs.

En quoi est-il différent d’un chef?

En premier lieu, on comprend assez rapidement en quoi le leader se distingue du chef. En effet, on choisit de suivre un leader mais on nous impose de suivre un chef. Le leader procède par adhésion volontaire tandis que le chef agit surtout par l’imposition et la contrainte.

Le leadership, ça s’apprend?

Pour commencer, il est toujours plus simple de se dire que certaines capacités comme le leadership sont innées. Certains préfèreront considérer que l’on naît leader comme s’il s’agissait d’un don de naissance.

A cette conception, on pourrait opposer la citation suivante de Nietzsche:

“le géni ne fais rien que d’apprendre d’abord à poser des pierres, ensuite à bâtir, que de chercher toujours des matériaux et de travailler toujours à y mettre la forme. Toute l’activité de l’Homme est compliquée à miracle, non pas seulement celle du géni mais aucune n’est un miracle”.

Si certains peuvent disposer d’aptitudes, le leadership résulte avant tout d’un véritable apprentissage! Il ne se construit pas uniquement d’ailleurs dans un cadre professionnel. En effet, il passe avant tout par un travail approfondi de développement personnel.

Une dimension à intégrer est que le leadership se développe et s’apprivoise. Un diamant brut n’a qu’une valeur faible lorsqu’il n’est pas façonné.

Les 3 clés pour le développement de votre leadership

Le leadership passe avant tout par la maitrise de soi, de ses émotions et de son corps

Clé 1: Je soigne mon assertivité

Pour devenir leader et pouvoir prétendre influencer les autres, le développement de la confiance en soi est un pré requis indispensable.

Si vous n’êtes pas sûr de vos décisions, ne croyez pas en vos qualités ou en la réussite de votre projet, être un leader me semble assez compliqué. Et vous savez quoi? L’assertivité et le leadership ça se bosse!

Déjà c’est quoi l’assertivité?

L’assertivité est une conception anglo-saxonne. Elle se définit comme l’attitude d’une personne qui agit avec une confiance lui permettant de ne pas craindre de formuler sa volonté ou ses propres besoins.

On comprend de cette affirmation que ce leader fait de ses propres besoins une priorité. C’est à partir de cette posture qu’il est possible de faire preuve de bienveillance. Pour moi, la gentillesse et la bienveillance sont deux notions bien distinctes. Une personne gentille risque de “s’oublier” en voulant aider l’autre.

En revanche, une personne bienveillante prendra d’abord en compte ses propres besoins. C’est précisément ce point précis qui différencie les deux. J’apprends à me donner ce dont j’ai réellement besoin en premier ! Vous n’imaginez pas lors d’un krach d’avion aller aider les autres alors que vous êtes en train d’étouffer. Donc par pitié, mettez d’abord votre masque à oxygène avant d’aller aider les autres. Vous ne pourrez aider personne si vous ne vous aidez pas vous-même.

Comment développer une attitude assertive? 

Dans un premier temps, il s’agit de se connaitre soi-même, de cibler les qualités sur lesquelles capitaliser et les faiblesses sur lesquelles travailler.

Pour cela, différents outils sont à votre disposition, parmi ceux-ci:

  • Les outils organisationnels et stratégiques: faire sa propre matrice SWOT/TOWS peut par exemple fournir des clés au service de votre propre stratégie.
  • Les outils psychologiques: le modèle des 16 personnalités par exemple peut vous permettre de mieux connaitre votre mode de fonctionnement psychique. Il vous aidera à mieux comprendre aussi les autres.



Clé 2: Je soigne ma communication pour faire preuve de leadership! 🎤

Votre communication à l’autre et votre charisme sont deux éléments clés de la construction de votre leadership. Que ce soit pour une prise de parole en public ou une simple réunion d’équipe, nous allons voir des méthodes clés pour améliorer vos prises de parole !

Que se passe-t-il le plus souvent lors d’une prise de parole en public? 

Nous délivrons un texte issu de notre pensée rationnelle et cartésienne, construite à l’avance en préparant des éléments de langage. 

Sauf que La plupart des statistiques démontrent qu’à minima 70% de la réussite de votre prise de parole dépendra de votre posture corporelle plutôt que de vos éléments de langage. Du coup, ça vaut le coup d’en parler un peu !


Le leadership: une affaire de regard ! 👀

La première dimension à considérer est celle du regard. C’est l’élément clé qui me relie à mon public 

Votre regard ne doit pas balayer le public mais procéder par sondage aléatoire. Qu’est-ce que cela signifie?

Vous pouvez regarder tour à tour des personnes situées à différents endroits de la salle. Lorsque vous les regardez, regardez-les vraiment !

Avec une réelle intention ! En effet, balayer des yeux vaguement votre auditoire est loin d’être suffisant. 

Ainsi, grâce à votre regard, vous créez un réel espace de création et de partage d’émotions entre votre public et vous. Il en devient un peu comme le coauteur de votre histoire. 

De plus, lorsque vous regardez réellement votre public, vous l’individualisez. Vous n’êtes plus de ce fait face à un public monstrueux qui vous domine. Non… vous vous retrouvez devant des personnes. 

Mon conseil clé: Gardez tout le long de votre discours le eye contact ! Très fréquemment, je vois en effet des orateurs « débutants » qui, au moindre doute, se coupent de leur public. Ils espèrent trouver la solution en eux. Grave erreur… Vous êtes à peu près sûr de bloquer. Gardez toujours le relationnel, c’est votre public qui fera émerger en général la solution !


Le leadership: une affaire d’ancrage ! 🌏

Soigner son ancrage c’est déjà avoir des points d’appuis stables ! Ainsi, vous pouvez visualiser comme des racines qui s’enfoncent de plus en plus profondément sous terre. 

Progressivement vous reprenez votre place et votre espace. Le buste est droit, vous êtes dans votre verticalité. 

Gardez les épaules basses de manière à adopter une posture de détente. Imaginez vous tel un pantin, dont la tête serait soutenue par un fil invisible.

Surtout, prenez le temps de RESPIRER ! En effet, votre respiration est clé pour gérer vos émotions. Elle vous permet aussi de trouver votre rythme et d’adopter une bonne gestion du silence. 

Un exemple que je prends assez souvent est celui des One Man Shows.

Un humoriste marquera en général un temps de pause au début de sa présentation. Il attendra pour démarrer que son public soit « prêt ». C’est presque un projet musical: il donne du rythme et une dynamique à ses propos. De même, entre chacune de ses mises en situation, il attendra son public pour redémarrer. Même s’il est seul sur scène, le Show man est capable de respecter le rythme de son audience


Clé 3: Je développe une vision stratégique !

Au travers de la communication et du travail du soi, le but est bien évidemment d’être à même de développer une vision. En effet, l’idée est de porter un message qui a une vraie résonance. D’après la définition qu’en donne John C Maxwell:

“ A leader is one who knows the way, goes the way, and shows the way.”

(un leader est une personne qui connaît la route, la suit et montre le chemin).

Le leader est avant tout un médiateur au travers duquel on se reconnait et qui porte une conviction profonde.

Inspirer les autres implique d’être inspirer soi-même. Comme l’affirme Quincy Adams:

“If your actions inspire others to dream more, learn more, do more and become more, you are a leader.” 

(si vos actions inspirent les autres à rêver plus, apprendre plus, faire plus et devenir plus, vous êtes un leader).

Conclusion

Loin d’être réservée à une minorité, la qualité de leader est accessible à tous. Elle débute par la maitrise et la connaissance de soi qui permet une exemplarité et inspire le respect de ses pairs. Elle est motivation et audace de porter un message et des convictions qui résonnent au travers des autres.

Vous souhaitez réserver votre premier rendez-vous exploratoire offert? Réservez votre rdv sur le lien suivant: https://calendly.com/laura-ballo-coaching/session-exploratoire-30-minutes-offertes

Pour retourner à l’accueil: C’est ici !

Vous souhaitez avoir des tips pour mieux communiquer à l’oral? Cliquez là ! 


Vos commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour toute question, vous pouvez me contacter par téléphone au 0643037926 ou encore sur contact@lauraballo-hypersensible.com. Pour découvrir notre blog sur l’hypersensibilité, vous pouvez cliquer ici. Pour retourner à l’accueil, cliquez ici.